Accueil | Pôle Entomofaune | Synthèse des connaissances sur les Orthoptères

Synthèse des connaissances sur les Orthoptères

Certaines espèces d’Orthoptères et/ou communautés constituent des indicateurs des pratiques de gestion et d’évolution des milieux. C’est pourquoi en 2017 un travail d’état des lieux a été réalisé et à partir de 2020, un suivi sur les milieux prairiaux humides.

La synthèse des connaissances

Le contexte biogéographique du Marais poitevin lui confère, comme pour d’autres groupes, une importance toute particulière pour les communautés orthoptériques.

Le pôle entomologique, en 2017, à la demande du PNR Marais poitevin, a réalisé un travail de synthèse des connaissances sur les Orthoptères.

Cette étude vise à en dresser une état des lieux à l’échelle du PNR Marais poitevin, réaliser des compléments d’inventaires, dresser une liste des espèces présentes par milieux et définir les enjeux de conservation. Les connaissances proviennent des publications historiques, des différentes bases de données contemporaines avec plus de 7 500 observations recueillies, des récentes études et de prospections complémentaires sur les habitats peu étudiés.

65 espèces d’orthoptères sont actuellement connues sur le territoire du Parc naturel régional du Marais poitevin. Au sein du domaine subméditerranéen aquitain, le Marais poitevin est une zone de chevauchement d’aire de répartition d’espèces aux différentes affinités climatiques et biogéographiques contrastées.

Il peut être distingué différentes entités de marais selon les enjeux de conservation : – prés salés avec le Criquet des salines,
dunes avec la Decticelle intermédiaire et le Criquet de Jago,
les prairies humides avec notamment le Conocéphale des roseaux, le Criquet des roseaux, le Criquet ensanglanté et le Criquet tricolore,
les prairies maigres mésophiles et les pelouses sèches calcicoles avec le Dectique verrucivore, le Sténobothre commun et le Criquet des pelouses.

Ce travail a permis d’initier la réflexion d’un suivi sur le long terme, engagé en 2020, sur un milieu d’importance pour le marais, les prairies humides.

Criquet tricolor - Paracinema tricolor ©Gilles San Martin

Criquet tricolor – Paracinema tricolor ©Gilles San Martin

 

 Suivi sur le long terme des miliaux prairiaux humides

De nombreuses espèces sont indicatrices de l’humidité des milieux soumis à la gestion hydraulique humaine. Ce suivi va permettre de caractériser les cortèges orthoptériques des milieux humides ouverts et de suivre leurs compositions au fil du temps.

C’est pourquoi, 110 stations orthoptériques ont été étudiées au sein des marais sub-saumâtres et marais doux du Marais poitevin. 31 espèces ont été inventoriées. Le nombre  d’espèces moyen observé par station est de 6,48 espèces en marais doux et 3,85 en marais sub-saumâtre. Parmi les taxons remarquables, notons le Conocéphale des roseaux (Conocephalus dorsalis), le Criquet des roseaux (Mecostethus parapleurus), le Criquet ensanglanté (Stethophyma grossum), le Criquet tricolore (Paracinema tricolor), le Criquet des clairières (Chrysochraon dispar) et le Criquet des larris (Gomphocerippus mollis). 

Les prairies à végétations hautes très humides des marais mouillés constituent des milieux originaux dont les enjeux de conservation sont forts. Le Conocéphale des roseaux est l’espèce caractéristique. Il est lié au caractère hygrophile des milieux et à la végétation présente. Au sein des prairies méso-hygrophiles à hygrophiles des marais déssechés, la répartition des espèces associés dépend également de l’humidité des milieux ainsi que des hauteurs de la végétation dominante avec quelques particularités locales.

 

La synthèse 2017 et les résultats de la première année de suivi sont téléchargeables ci-dessous.