Parc interrégional du Marais Poitevin
Accueil > Pôle Flore Habitats > Les Roselières

Les Roselières

Les roselières sont des habitats emblématiques des marais et zones humides. Ancrées dans l’imaginaire comme des lieux de mystères et hostiles à l’Homme, outre leurs intérêts biologiques, elles sont un élément essentiel dans un paysage de marais.

Paradoxalement, le Marais poitevin, seconde zone humide française par sa surface, compte très peu de véritables roselières. En 2004, une étude permet de cartographier les roselières du marais. Elle dénombre une surface de 100 ha, soit à peine 1 % de la zone humide. Si les roselières linéaires de bords de fossés et le long des fleuves (le Lay et la Sèvre) sont encore fréquentes, les massifs en plein sont rares (lagune de la Belle Henriette principalement).

Malgré tout, ces roselières sont un lieu de vie pour de nombreuses espèces qui participent largement à l’intérêt biologique de la région. Les enjeux de préservation de ces milieux sont importants, notamment pour les passereaux paludicoles (cf document à télécharger ci-dessous, suivi paludicole 2009).

C’est pourquoi, dans le programme LIFE Nature, un projet sur les roselières à permis d’établir un plan de gestion pour certaines roselières qui s’est concrétisé par l’aménagement de 2 ouvrages hydrauliques et de clôtures afin de préserver deux roselières : le clos buet et la Champinière sur les communes de Grues et Angles en Vendée.

Conseil Général des Deux-Sèvres Conseil Général de Charente-Maritime Conseil Général de Vendée Région Poitou-Charentes Région Pays de la Loire Projet Life Projet Natura 2000 Dreal Pays de Loire Diren Poitou-Charentes