Accueil | Pôle Avifaune | La Gorgebleue à miroir blanc

La Gorgebleue à miroir blanc

La Gorgebleue à miroir blanc (Luscinia svecica ssp namnetum) appelée Gorgebleue à miroir blanc de Nantes, est une sous-espèce endémique (en reproduction) de la façade atlantique française. Espèce migratrice, elle est caractéristique des milieux littoraux et rétro-littoraux et donne ainsi une bonne indication de l’état de ces habitats

Élargir les connaissances à l’ensemble du Marais

Gorgebleue à miroire blanc

La Gorgebleue à miroir blanc – Luscinia svecica

Le Marais Poitevin, est un de ses bastions et bien qu’inscrite à l’annexe I de la Directive oiseaux, on ne connaît pas la répartition de l’espèce et ses effectifs réels dans le marais. C’est pourquoi, un suivi est réalisé dans le cadre de l’OPN.
En 1998, l’OFB dénombrait 131 chanteurs dans la réserve de la Pointe d’Arçay (ONF, 1998). En 1999/2000 sur la partie vendéenne de la Baie de l’Aiguillon, 291 chanteurs étaient notés (Joyeux, 2000). En 2001 la LPO dénombrait 35 couples sur la partie charentaise de la baie (Caupenne, 2002) . Les polders et zones cultivés sont utilisés lors de la reproduction de la Gorgebleue et sont très liés aux éléments hydrauliques à niveau d’eau bas et au caractère saumâtre des polders de la Baie.

Un premier travail de prospection a été réalisé en avril et en mai 2008 dans l’ouest du Marais
Poitevin. Il s’agissait de se concentrer plutôt sur les zones où cette espèce était connue en nombre.
Cette première étude a permis de comptabiliser au moins 890 cantons sur la zone concernée (Joyeux et al. 2008 ; Joyeux et al. 2010).

En 2019, le suivi a été reconduit et 671 cantons ont été recensés. Une part importante de la population occupe les prés salés de la Réserve Naturelle Nationale de la Baie de l’Aiguillon.

Logo UE