Accueil | Pôle Avifaune | Le Râle des genêts

Le Râle des genêts

Le Râle des genêts (Crex crex) niche dans les prairies naturelles humides de fauche. Oiseau diurne et nocturne, il s’alimente de petits insectes et s’abrite dans la végétation haute des prairies non pâturées au printemps. Il se cantonne en France à partir de la mi-avril jusqu’en septembre et passe le reste de l’année en Afrique. Cette espèce est en déclin au niveau national.

Une espèce en voie de disparition

Rale des genets

Le Râle des genets

Autrefois plus importante, la population poitevine a vu ses effectifs réduire de manière alarmante. Malgré des milieux intéressant pour cette espèce, on ne comptais plus que quelques mâles chanteurs. La modification des pratiques agricoles est en partie responsable de ce déclin.

Les suivis annuels réalisés par le PNR Marais poitevin et la Ligue pour la Protection des oiseaux (Nationale et Vendée) ont permis de localiser les derniers mâles chanteurs du marais, entre 1 et 3 sur les marais mouillés de Benet et le Mazeau et entre 5 et 10 dans la vallée du Curé. Fait marquant, les Râles sont très souvent en prairies pâturées.

Des mesures de protection vaines

Ce déclin sur le marais a entrainé la mise en place d’une mesure agri-environnementale obligatoire sur le secteur du Mazeau/Benet entre 2010 et 2014. Une vingtaine d’hectares ont été mis sous contrat MAET Râle des genets (Mesures Agro-environnementale Territorialisé en faveur du Râle des Genets) , avec une fauche tardive de fin juillet.

Cette action n’a pas pu empêcher la disparition du Râle car depuis 2012, aucun mâle chanteur n’a été contacté sur les sites historiques.