Accueil | Pôle Poissons | Monitoring anguille dans le Marais Poitevin | Suivi des reproducteurs : l’Anguille argentée

Suivi des reproducteurs : l’Anguille argentée

Le suivi proposé consiste à réaliser une évaluation du flux d’anguilles argentées sur la Sèvre niortaise par capture-marquage-recapture, principalement pendant la période automnale et hivernale de chaque année en continu (d’octobre à mars) et plus ponctuellement entre avril et septembre, selon les conditions hydrologiques.

A cet effet, deux moulins situés à Niort ont été équipés de pêcheries scientifiques.

Il s’agit du moulin du Pissot (propriété Ville de Niort) et du moulin de Bégrolles (propriété privée).

L’objectif principal du suivi de ces pêcheries est d’estimer un flux d’anguilles d’avalaison et le potentiel reproducteur du bassin versant, sachant qu’il n’est pas possible actuellement de mettre en place un suivi au niveau de l’exutoire, principalement pour des raisons techniques.

Suivi de la dévalaison des Anguilles argentées

Suivi de la dévalaison des Anguilles argentées

Piège de dévalaison des Anguilles argentées

Piège de dévalaison des Anguilles argentées

Il s’agit également d’étudier dans le même temps les périodes et les rythmes d’avalaison des anguilles et les mettre en relation avec les paramètres environnementaux (débits, turbidité, température, …) et de mieux connaître les caractéristiques des anguilles argentées (taille, poids ,…).

Le suivi est opérationnel depuis novembre 2013 et compte ainsi 7 saisons de suivi.

En raison du cycle biologique long de l’anguille (environ 15 ans) et en l’absence de données chiffrées historiques, il est pour l’instant encore difficile de dégager une tendance d’évolution.

S’il est certain que les quantités observées sont dix fois inférieures à celles rencontrées jusque dans les années 80, il semble que depuis le suivi, le flux est variable selon les années. En effet, celui-ci dépend à la fois des conditions hydrologiques annuelles mais également de l’histoire de vie de ces anguilles âgées d’une quinzaine d’année (conditions de colonisation, habitat, sècheresse, …).