Accueil | Pôle Avifaune | Les Limicoles nicheurs

Les Limicoles nicheurs

Les limicoles nicheurs sont des indicateurs de l’évolution des prairies humides et des habitats lagunaires. Huit espèces ont été suivie en 2005-2006, 2015-2016 et en 2021 : Avocette élégante (Recurvirostra avosetta), Barge à queue noire (Limosa limosa), Bécassine des marais (Gallinago gallinago), Chevalier gambette (Tringa totanus), Echasse blanche (Himantopus himantopus), Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus), Petit Gravelot (Charadrius dubius), Vanneau huppé (Vanellus vanellus).

Le suivi des populations

Avocettes élégantes - Recurvirostra avosetta

Avocettes élégantes – Recurvirostra avosetta

En 2021, 969 à 1049 couples ont été comptés. Lors de la précédente enquête en 2015-2016, 1179 à 1405 couples avaient été recensés.

Depuis 2005-2006 l’aire de répartition du Vanneau huppé, du Chevalier gambette et de la Barge à queue noire se réduit de manière continue avec des diminutions d’aire respectives de 40%, 32% et 50%. Ce sont des espèces dont la biologie de reproduction est intimement liée aux prairies (particulièrement les prairies pâturées) et à la gestion des niveaux d’eau dans le Marais poitevin, ce qui représente un signal alarmant à prendre en compte dans les stratégies de conservation.

Pour les autres espèces les tendances sont moins nettes, l’Avocette a progressé entre 2005 et 2015, et sa répartition s’est stabilisée en 2021, la population d’Echasse apparait relativement stable de 2005 à 2021. Le Petit Gravelot montre une augmentation continue de sa répartition.

Logo UE